Comprendre le chemin de fer
Les arrangements de locomotives
Un peu de lexicologie
Dans le monde ferroviaire, on parle souvent de « cab ». Le terme « cab » est employé dans deux circonstances. La première: Il désigne la cabine de pilotage de la locomotive. «Cab » étant l'abrégé de cabine. C'est là qu'est postée l'équipe de train. Petite note historique: le fourgon de queue que l'on appelle en anglais la caboose vient des mots cab et house (cabine et maison), à cause de la forme de ce wagon rappelant une petite maison sur roue. La caboose servait aussi à freiner le train par l'arrière dans certaines circonstances.

La deuxième situation où on emploie le mot « cab » est pour désigner la station de contrôle des trains miniatures. Si vous lisez de la littérature anglaise et que l'on vous parle du « control cab » ou simplement du « cab », on réfère au poste de contrôle des trains, là où se situe les transformateurs électriques (ou station de commande DCC). Le control cab est aussi la cabine spécialement aménagée dans des voitures passagers de certains trains, comme les trains de banlieue, pour permettre au train d'être conduit depuis l'arrière. Dans ce cas, la locomotive pousse le train.

Avec ou sans cab?
Il existe deux sortes de locomotive. Celles qui ont un cab, et celles qui n'en ont pas. Les locomotives n'ayant pas de cab n'existent que dans le monde diesel, car il est impossible de faire fonctionner une locomotive à vapeur sans intervention humaine. Les locomotives n'ayant pas de cab sont contrôlées à distance, grâce à des câbles entre les locomotives, qu'on appelle câbles M.U. (multi-unités)). Les contrôles sont envoyés depuis une locomotive ayant un cab. Les locomotives sans cab sont de plus en plus rares, car de nos jours la fabrication d'un poste de pilotage n'est pas tellement plus dispendieuse que ne pas en faire.

SlugOn appelle aussi ces locomotives sans cab des dummy (mulet). Si vous êtes un adepte des trains miniatures, faites attention de ne pas confondre: on utilise aussi le mot dummy en miniature pour désigner une locomotive sans moteur (un faire semblant). Mais lorsque le terme dummy est employé en parlant de vraies locomotives, il désigne une locomotive sans cab avec un moteur. Plusieurs compagnies, comme le CN, utilisent des dummy sans cab ni moteur diesel, ni génératrice. Ces locomotives sont uniquement munies de moteurs électriques et fonctionnent grâce au courant qui leur provient de la locomotive mère. On appelle ces locomotives des slugs (limace) ou cow-and-calf (la vache et son veau). Ces locomotives sont généralement attelées en permanence ensemble et servent uniquement dans les cours de triage. On les reconnaît facilement à leur profil très bas. La partie supérieure de la locomotive est remplie de ciment, pour lui donner du poids, et donc, de l'adhérence.

Lorsqu'on nomme un arrangement de locomotive dans un groupe (lash-up), les locomotives avec un cab sont désignées par la lettre A.

Les locomotives sans cab sont désignées par la lettre B.

Voici quelques exemples:

A

Commençons par le plus facile. Dans l'exemple ci-haut, nous n'avons qu'une seule locomotive. Il va de soit qu'elle aura un cab. Ce type de train s'appelle donc un arrangement de type A.

AB

Dans l'exemple ci-haut, nous ajoutons une locomotive de type B. On entend souvent le terme anglophone « B unit ». Nous obtenons donc un arrangement de type A-B. Notez que l'on sépare toujours les lettres par un trait d'union, et que celles-ci sont en majuscules.

ABA

Si on ajoute une troisième locomotive, mais que celle-ci a un cab, nous obtenons un arrangement de type A-B-A. Cet arrangement fut largement répandu dans les 1960-1970. Il permettait en effet au train de circuler au ayant toujours une locomotive qui fait face à la route, sans avoir à les faire tourner sur elles-mêmes au terminus.Si les trains étaient longs, on retrouvait alors des arrangements de type A-B-B-A. De nos jours les locomotives de type B ont pratiquement disparu des voies principales. On retrouve donc des arrangements de type A-A-A-A, où toutes les locomotives sont munies de cab.


La direction des locomotives

Vous avez sans doute remarqué que les locomotives d'un même groupe ne font pas toujours face vers l'avant du train. La décision de l'orientation d'une locomotive est prise lors de la formation du train au triage, en fonction des différents clients que le train aura à desservir. On nomme les styles d'accouplement par groupe de deux locomotives. Dans un groupe de quatre locomotives, il y aura trois styles de disposition: celui entre la première et la deuxième locomotive, celui entre la deuxième et la troisième, et celui entre le troisième et la quatrième.

Style éléphant
Elephant styleLorsque les deux locomotives sont accouplées dans la même direction, on dit qu'elles sont en style éléphant. Ce style rappelle la façon dont les éléphants se promènent, chacun tenant la queue de son prédécesseur. Dans la photo ci-contre, on aperçoit les quatre locomotives du train VIA 14-16 en style éléphant. Sur ses trains, VIA utilise toujours le style éléphant. Dans le cas du train VIA 14-16, il se sépare en deux à Matapédia, pour devenir le train VIA 14 (Halifax), et le train VIA 16 (Gaspé). Les locomotives sont déjà prêtes à être accouplées à leur train respectif.

Elephant style

Style dos à dos
dos-a-dosLe style dos à dos est le plus fréquent. Les locomotives sont accouplées, chacune faisant face à une direction opposée. Si le train voyage entre deux triages, alors ce style d'accouplement dépend grandement du hasard. Si le train est un train de manoeuvre, et doit desservir des clients, ou encore si le train s'en va sur une voie sans issu où il sera impossible de faire faire demi-tour aux locomotives, on se sert de ce style d'accouplement pour s'assurer qu'il y aura toujours au moins une cabine qui fera face vers l'avant. Il n'y a rien qui empêche une locomotive de circuler à reculons sur une voie principale, en autant qu'elle soit munie d'une cloche, d'un phare de voie et de phares de fossé dans la direction où elle voyagera. Certaines compagnies ont des phares de fossé portatifs pour dépanner en cas où une locomotive qui n'est pas réglementaire devrait circuler en sens inverse.